You are currently viewing Fêter Beltane

Fêter Beltane

Beltaine (BealtaineBeltane ou Beilteine) est la troisième des quatre grandes fêtes de l’année celtique.

Elle marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. 

Beltane est un des sabbats majeurs de la tradition païenne.

Traditionnellement célébrée la nuit du 30 avril au 1er mai. 

On l’appelle aussi : Fête du premier mai, Veille de mai, Roodmas, Nuit de Walpurgis, Cethsamhain, Whitsun or Old Bhealltainn, Bealtinne, Walburga, Eté celte… 

Cette journée marque la transition des mois froids aux mois chauds de l’année. Beltane célèbre le retour de la vie, de la passion et de l’espoir de l’excellence. En ce jour, les gens célèbrent la fertilité de la terre et des gens. C’est un festival de feux de joie qui attirent les bénédictions célestes, donc Beltane montre le triomphe et la gloire de l’existence terrestre. Elle marque la renaissance de la vitalité gaspillée, des espoirs perdus et des désirs passionnés.

Elle était célébrée lors de la première floraison de l’aubépine.

Beltane annonce la transformation du jeune Dieu en homme. Élevé par les forces déchaînées de la nature, il désira la Déesse. Ils tombent amoureux l’un de l’autre, s’allongent parmi l’herbe et les fleurs printanières et s’unissent. La déesse tombe enceinte de Dieu. Les wiccans la célèbrent dans leurs rituels comme un symbole de fertilité.

Avant d’être la Fête du Travail, la coutume voulait que les enfants, dans toute l’Europe, plantent un arbre ce jour – l’arbre de Mai -, c’était un symbole de croissance et de prospérité.

 L’arbre de mai était un pin communal que l’on avait décoré lors de Yule et qui avait perdu la plupart de ces branches à cette période de l’année.

On y accrochait en hauteur des rubans rouges et blancs (on peut y mettre aussi des fleurs, des guirlandes de plantes etc).

En effet le rouge peut représenter le Dieu du Soleil ou la Déesse dans son aspect Femme-Mère (sang/règles/perte de virginité/accouchement) et le Blanc la Déesse Vierge.


Les participants prenaient un ruban (rouge pour les hommes et blancs pour les femmes) et dansaient autour du mat

. Les rubans tissaient ainsi une sorte de canal symbolique de la naissance entourant le mat phallique. Le tout étant l’emblème de l’Union du Dieu et de la Déesse.

Après Yulya, le tronc d’épicéa a été transporté dans la grange et stocké jusqu’à Beltane, où il servait déjà de poteau de mai. 

De longs rubans blancs et rouges attachés au sommet du poteau flottaient dans le vent printanier, les danseurs les prenaient et les tressaient autour du poteau au son d’une musique enjouée, de crécelles et de tambours. 

Les rubans rouges étaient tissés dans le sens des aiguilles d’une montre, tandis que les rubans blancs étaient tissés dans le sens inverse des aiguilles d’une montre; de cette manière, les participants au festival ont tissé stabilité et prospérité dans leur vie personnelle au cours des prochains mois d’été. 

Lorsque les derniers mètres du ruban restaient à tisser, les danseurs ont commencé à se déplacer dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, scellant le souhait de croissance et de bien-être.


Parfois, les Wiccans érigent un mât de mai encore aujourd’hui, mais le chaudron reste le sujet principal de diverses cérémonies. 

Naturellement, il symbolise la déesse – la personnification de la féminité et la satisfaction des désirs, agissant comme un symbole opposé au pilier de mai et égal en force avec lui.


Nous célébrons Beltane en dansant autour du mât de Mai, poteau décoré de rubans, de fleurs et de guirlandes, qui symbolise l’union sacrée de la Déesse et du Dieu.


La Beltane est une fête dont l’origine remonte aux druides qui célébraient, à cette date, un festival du feu, symbole de l’union de la déesse et de son consort.

Le Feu de Bel est un feu bénéfique.

Les Druides le créaient par leur magie et leurs incantations.  

Le Feu de Beltane est un feu puissant, sacré et fort, celui qui l’allume est une personne de pouvoir.

Sa fonction est loin d’être anodine… 

Les druides sacrifient aussi à Beltane d’où, comme pour Samonios, l’intérêt de l’offrande aux Dieux lors de la cérémonie.

Elle marquait l’arrivée des premiers fruits de la saison.


La veille du 1er mai, nommé nuit de Walpurgis, est dédiée aux « Elémentaux ».

C’est aussi la fête des Elfes et des Fées.

Communication avec les fées. Selon une légende, la nuit de Beltane, lorsque le voile entre les mondes est très fin, la reine des fées se promène sur son cheval blanc comme neige et attire les gens avec elle au pays des fées.

 Si vous vous asseyez sous un arbre cette nuit-là, vous pouvez la voir ou entendre le son de la cloche de son cheval. 

Si vous fermez les yeux, elle passera devant, et si vous la regardez, elle pourra choisir cette personne. 

Mettez en offrande des bonbons pour les esprits et les fées. 

Demandez-leur de se joindre à votre célébration, de montrer leurs coutumes, de partager leurs connaissances et leur sagesse, d’enseigner l’art de la guérison, de la divination et des rituels secrets. 

Mais traitez-les avec respect, faites-leur savoir qu’on se souvient d’eux et que tout le monde ne détruit pas la nature et n’interfère pas avec leur existence.

Beltane est en premier lieu une fête de fertilité soulignant la renaissance de nature que devient évidente.

Le pouvoir des esprits élémentaires (fées, elfes, gnomes, ondines, salamandres etc.) devient plus important et atteint son apogée lors de la fête du Solstice d’été.


C’est un moment magique qui, comme Samhain, voit le voile entre les mondes se lever pour nous permettre de rencontrer le petits peuples et faciliter l’entrée dans les états modifiés de conscience.

C’est une nuit magique où la limite entre leur monde et le nôtre est mince.

La journée du 1er mai est une fêtes et de réjouissances.

Après l’hiver, c’est l’occasion de célébrer, à l’extérieur, pour jouir pleinement du renouveau de la nature.

Beltaine est la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l’obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la renaissance spirituelle.

 La tradition veut que l’on se lève avec le soleil pour cueillir des fleurs, des rameaux verts (symbole de la Déesse) pour servir de décoration rituelle ou pour se parer.

Animaux – chat, cygne, hirondelle, pigeon, cheval.


Couleurs – vert et rouge, ainsi que rose, blanc, jaune.


Herbes et plantes – chèvrefeuille, aubépine, chèvrefeuille, millepertuis, toutes fleurs.


Encens – lilas, rose.


Pierres – émeraude, malachite, ambre, quartz rose.


D’autres symboles sont l’arbre de mai, des cordes avec des perles et des fleurs, des rubans, des fleurs, des couronnes de fleurs.

Une autre coutume consistait à faire passer les troupeaux entre deux feux, dans lesquels brûlaient si possible des branches de chêne.

Le bétail était alors protégé des épidémies jusqu’à l’année suivante, et on pouvait l’emmener paître dans les prés. 

On sautait entre deux feux pour s’assurer une bonne destinée, un bétail en bonne santé, de la prospérité, et la fertilité au sens propre comme au figuré. 

Les gens dansaient pour célébrer le retour du soleil, de la nature fertile et vivante, les espoirs réalisés.

Ils se promenaient aussi avec des torches pour encourager le soleil à continuer son ascension en réchauffant la Terre.


Les feux de Beltane ont des vertus purificatrices et fertilisantes.

Beltane peut être une bonne période pour réfléchir à notre comportement sexuel d’une manière générale.

Il existe plusieurs manières de vivre sa sexualité, certainement autant que d’individus.

Cependant, il est important de garder le respect de soi.

A chacun de voir ce que cela signifie pour lui.

Les rituels de Beltane sont axés sur l’offrande aux Dieux Belenos et Belisama, à la Déesse en général, sur les rituels de prospérité de chance et de réussite pour l’année claire et donc active qui vient, sur les rites de fertilité, les rites de passage (adolescence, premiers sangs, unions/mariages etc.), les rites d’initiation divers etc.

Traditions.

Il est souhaitable de célébrer cette fête dans la forêt ou à l’ombre d’un arbre vert. 

Avant la célébration, et plus encore le rituel, il est bon de prendre un bain, purifiant, avec des herbes, des fleurs, des bougies autour et de l’encens.

Beltane est célébrée la nuit.

Vous pouvez décorer votre autel avec de l’aubépine, de l’herbe printanière, des fleurs, du quartz rose et de l’agate rose.

Les sentiments romantiques et la cour jouent un rôle important dans les célébrations de Beltane, car ces jours-ci, les gens deviennent l’incarnation du plus grand amour entre le seigneur et maîtresse.

 Beltane n’est pas aussi sérieux et solennel que Samhain ; il est célèbre pour ses divertissements, ses chants et ses danses.

Tricoter et tisser du macramé sont des activités courantes à cette période de l’année, car la combinaison de deux principes ensemble pour former quelque chose de nouveau, un troisième, est précisément l’esprit de Beltane.

Repas.

Le repas traditionnel se compose de produits laitiers, tandis que le dessert se compose de crème douce et de glace à la vanille. Biscuits aux flocons d’avoine et autres pâtisseries seraient tout à fait appropriés sur la table, ainsi que du vin blanc (aux épices) et une salade verte.

Quelques recettes

Gratin de laitues

 2 laitues par personne

25 gr de lard fumé

25 gr de fromage rapé

Sel,poivre.

1.Lavez soigneusement les laitues en écartant les feuilles mais en les laissant entières,

égoutez-les assez longtemps.

2.Faites fondre du beurre dans une cocotte, rangez-y les laitues.

Salez, poivrez,

couvrez,

laissez cuire à petit feu à l’étouffée.

3.Pendant ce temps,

coupez le lard en minuscules bâtonnets,

blanchissez-les.

4.Beurrez un plat allant au four,

garnissez-le avec les laitues en les pressant pour qu’elles gardent le moins de jus possible,

ajoutez les lardons.

5.Faites réduire le jus des laitues au maximum,

versez-le sur le plat.

Ajoutez le fromage râpé,

faites cuire 20 minutes au four.

Sablés à l’avoine

 3/4 tasse de farine

2/3 tasse de gruau d’avoine

1/2 tasse de fécule de maïs

1/2 tasse de sucre glace

3/4 tasse de beurre ramolli

1.Mélangez la farine, le gruau, la fécule et le sucre glace dans un saladier.

2.Avec une grande cuillère, incorporez le beurre.

3.Travaillez avec les mains pour obtenir une pâte molle et lisse; formez une boule.

4.Si nécessaire, réfrigérez 30 minutes ou jusqu’à ce qu’elle se manipule facilement.

5.Abaissez (étendre la pâte au rouleau, à l’épaisseur voulue) la pâte à 5mm d’épaisseur.

6.Découpez à l’emporte-pièce. Placer sur des plaques à biscuits non graissées.

7.Enfournez à 150 °C, de 15 à 25 minutes ou jusqu’à ce que les bords soient légèrement dorés. 

Le temps dépend de la grosseur des biscuits. Retirer et laisser refroidir complètement sur une grille.

Je réalise également de quoi procéder pour vos rituels de Beltane

Joyeux Beltane à Tous

Inès

Cet article a 5 commentaires

  1. Pierre

    Excellent article

  2. Bernard

    Très bon article

  3. Thierry

    Très bon article, comme toujours

  4. Cécile

    Merci pour vos articles super

  5. Isabelle

    Merci pour cet article très intéressant

Laisser un commentaire