L’Arbre Cosmique
Partage

L’arbre cosmique est essentiel au chaman.

l’Arbre du Monde s’élève au centre de la Terre, l’endroit de son « ombilic », et ses branches supérieures touchent le palais de Bai Ulgan.

Dans les légendes des Tatars Abakan, un bouleau blanc à sept rameaux pousse au sommet d’une Montagne de Fer.

Les Mongols se figurent la Montagne Cosmique comme une pyramide à quatre faces, ayant au milieu un Arbre : les dieux s’en servent, de même que du Pilier du Monde, comme d’un piquet pour attacher leurs chevaux. »

« L’Arbre relie les trois régions cosmiques.

Les Vasyugan-Ostyaks croient que ses branches touchent le Ciel et que ses racines plongent dans l’Enfer.

D’après les Tatars sibériens, une réplique de l’Arbre céleste se trouve en Enfer : un sapin à neuf racines s’élève devant le palais d’Irle Khan ; le roi des morts et ses fils attachent leurs chevaux à son tronc.

Les Goldes comptent trois Arbres Cosmiques : le premier dans le Ciel (et les âmes des humains sont posées sur les branches comme des oiseaux, attendant d’être descendues sur terre pour donner naissance à des enfants), un autre Arbre sur terre et le troisième en Enfer.

Les Mongols connaissent l’Arbre zambu dont les racines s’enfoncent à la base du mont Sumer et dont la couronne s’épanouit à son sommet ; les dieux (Tengeri) se nourrissent des fruits de l’Arbre et les démons (asuras), cachés dans les crevasses de la Montagne, les regardent pleins d’envie.

L’arbre cosmique, est une autre forme de l’arbre de vie.

Les racines de l’arbre plongent dans la Terre, vers le monde souterrain, tellurique… Il s’agit souvent du chemin vers le royaume des morts ou vers les Enfers … Les branches qui se développent autour du tronc illustrent le foisonnement de la vie sur la Terre… et la cime nous mène vers les Cieux…

« L’arbre cosmique, symbole de régénération perpétuelle, représente pour nous les chamans, le moyen de remonter des abîmes du monde inférieur.

Cet arbre gigantesque s’élève au centre même de l’univers, dirigeant vers le ciel, le sacré éternel, la vision d’une culture.

Toute vie émerge des eaux primitives qui s’écoulent de l’arbre pour se rassembler à son pied, des eaux sans fin, océan essentiel qui circule à travers la nature. Elles représentent le début et la fin de toute existence, la matrice en mouvement perpétuel qui nourrit et protège la vie. L’arbre monde, d’où sort une sève laiteuse et dorée, est la « réalité absolue », un retour au centre, vers le lieu d’origine, domaine de la sagesse apte à guérir.
Dans la tradition populaire yakoute, comme le rapporte Uno Holmberg, un arbre de sept branches touffues s’élève du nombril jaune de la terre octogonale. Son écorce et ses nœuds sont en argent, sa sève est dorée ; des cônes pendent à ses branches, comme autant de gobelets. Les feuilles de cet arbre merveilleux sont aussi larges que la peau d’un cheval. Une sève dorée s’écoule, plein d’écume, depuis son faîte ; elle apaise la soif et la faim de ceux qui goûtent à ce nectar céleste.

Cet arbre avec ses eaux dispensatrices de vie unit les trois domaines  de l’existence : ses racines descendent dans les profondeurs du monde inférieur, son tronc traverse le monde intermédiaire et son faîte caresse les cieux.

Cet arbre cosmique abrite la source intarissable de la vie humaine, le moyen d’atteindre l’immortalité. 

C’est un arbor vitae, un arbre de vie et aussi un arbre de connaissance. 

La vie et la mort se rejoignent par son tronc, comme les cieux avec le monde inférieur. 

On retrouve ce symbole d’union dans l’échelle dont le chaman se sert pour atteindre le royaume céleste.

L’arc-en-ciel symbolise souvent le pont qui relie la terre au ciel.

Les rubans colorés utilisés lors de l’initiation des chamans sont appelés « arcs-en-ciel » ; ils représentent le voyage du chaman dans les cieux. 

L’arbre cosmique, le tambour, l’arc et l’arc-en-ciel sont divers moyens d’accéder au royaume des cieux

L’arbre cosmique a été représenté sous les traits de diverses essences

L’abricotier


Symbolique:Nourriture des Dieux.Passion.Sensualité.


Légende:Associé à la planète Vénus,il a le pouvoir d’éveiller la passion et le désir charnel


Dans le langage floral:Sensualité et désirs passionnés.

Il donne un excellent fruit ,très tonique, et nombreux sont ceux qui lui doivent leur santé et leur longévité.


L’acacia


Symbolique:Symbole de renaissance et d’immortalité


Les branches de l’acacia illustrent à la fois la mort et l’ ancienne connaissance disparue que les Maîtres doivent retrouver.


On peut y puiser un renouveau de force et de courage lorsque l’on est confronté aux difficultés


Les fleurs d’acacia désignent l’amour platonique.


L’acacia est aussi connu pour ses vertus toniques, diurétiques, et pour son effet contre les calculs biliaires.


L’ajonc (arbuste)


Symbolique:Il symbolise le renouveau, la promesse d’une nouvelle croissance, le délicat équilibre entre le jour et la nuit.

L’ajonc est connu pour ses vertus émollientes et sédatives.


L’amandier


Symbolique:Symbole de fragilité et de renaissance printanière.

Au début du printemps, l’amandier est le premier arbre qui fleurit, bien avant même d’avoir du feuillage.


La méditation auprès d’un amandier apporte la capacité de s’ouvrir au monde extérieur sans crainte et de recevoir avec bonté et amour ce qu’il peut apporter.


Les fleurs de l’amandier sont vermifuges, laxatives, calmantes, émollientes, diurétiques et purgatives.

L’amandier permet aussi de lutter contre les affections pulmonaires, la coqueluche, l’insuffisance hépatique, la toux et les maux de gorge.


Le lait ou l’huile d’amande douce est réputé pour tonifier et purifier l’épiderme, chasser les dartres ,il apporte la beauté.


L’aubépine
A divers pouvoirs magiques:


-Détourne la foudre, éloigne les serpents, conserve la viande ou le lait.


C’est un excellent tonique du coeur et de la circulation sanguine


Le bouleau


Symbolique:Symbole de pureté, de douceur et de délicatesse


De nos jours, un bouleau dans un jardin apporte calme et sérénité par la couleur harmonieuse de ses feuilles toujours agitées par le vent.


Le bouleau est l’un des sept arbres sacrés du bosquet des druides.


Appelé « Arbre de la sagesse », symbole de connaissance chamaniqe


S’asseoir sous un bouleau, c’est pénétrer dans une atmosphère aimable et apaisante.

C’est un rappel que la vie n’est pas seulement faite de luttes, mais peut être également douce et harmonieuse.


Dans le langage floral:Bienveillance vis à vis de soi et des autres.


La médecine des plantes utilise ses feuilles, bourgeons et son écorce que l’on distille pour en extraire une huile essentielle.

Le bouleau est retenu comme antiseptique, dépuratif, cicatrisant, diurétique.

Les Chamans l’utilise pour soigner les plaies, les ulcères et les calculs rénaux.

Propice aux reins et à la vessie.

On lui prête de nombreuses autres vertus thérapeutiques, d’autant qu’il vit en symbiose avec l’amanite muscaria ou amanite tue-mouches, champignon « magique » que l’on appelait aussi la nourriture des Dieux

Il combat les œdèmes, la goutte et l’arthritisme, l’hypertension aussi bien que la cellulite et l’obésité, les éruptions cutanées et l’artériosclérose.

Le châtaignier


C’est un symbole de vérité, de vigueur , de générosité et de justice.


Méditer sous cet arbre:pour trouver un équilibre dans ses pensées et ses actes et par conséquence dans la société.


Les fleurs du châtaignier désignent la justice et l’équité.

Le châtaignier est utilisé pour lutter contre l’anémie, la coqueluche, la toux, les diarrhées et les fièvres.

On conseille les châtaignes comme reminéralisant et tonique ( favorable à la circulation sanguine).



Le chêne


Symbolique:Source inépuisable de force et de générosité.

Symbole de majesté et attirant la foudre,c’est l’arbre sacré de la plupart des traditions.
-Force généreuse et solidité.
-Communication entre le ciel et la Terre

Les Dryades (ou Nymphes du chêne) vivaient dans une forêt de chênes qu’elles protègent des emprises sacrilèges.

Le chêne est l’un des sept arbres sacré du bosquet des druides.


Caresser lentement l’écorce d’un chêne permet de recevoir son énergie qui pénétre lentement le corps par les doigts.

Écorce astringente,hémostatique et antiseptique.Le chêne est reconnu pour ces vertus permettant de lutter contre les angines, durillons, hémorroïdes, plaies de toutes sortes, engelures, diarrhées, énurésie, leucorrhée, problème du tube digestif et tuberculose.


le chèvrefeuille (arbuste)


Symbole de l’initiation puis de chasteté et d’innocence


Pour les Celtes, le chèvrefeuille désignait quelqu’un ayant reçu un enseignement druidique.


Dans le langage floral:les fleurs de chèvrefeuille désignent les liens d’amour qui unissent deux êtres.



le cyprés

Arbre sacré pour sa longévité et sa verdure persistante, on l’a surnommé « Arbre de vie »


Il est en relation avec l’enfer et ses divinités, c’est l’arbre des mondes souterrains. (Et pour cela il est souvent planté dans les cimetières des pays méditterranéens)

Freine le système parasympathique et stimule les oestrogénes.

L‘églantier


Toutes la magie de cet arbuste tient dans le fait que, malgré des fleurs qui ne durent qu’une journée, il reste fleuri plusieurs semaines.

Ainsi la floraison de cet arbre manifeste l’ouverture sans cesse renouvelée.

L’églantine encourage l’expression de soi, de son vrai soi profond, afin de promouvoir des relations plus ouvertes.

C’est par l’ouverture à soi que l’on peut s’ouvrir aux autres.


Symbole de féminité et de grand amour.


Sirops,tisanes,essences,vins,confitures

L’érable


Symbolique:Indépendance et liberté.


Une bonne étoile veille sur la destinée de leurs protégés car l’érable est le messager des dieux.

Ceux-ci parlent aux hommes dans le souffle du vent agitant les hautes branches de l’arbre.


Les Chamans utilisent sa sève comme breuvage destiné à calmer les esprits impulsifs et violents.

Cette potion, mélangée avec d’autres sucs végétaux, avait également la capacité d’apaiser les inflammations de toutes sortes.


C’est un érable immense qui dominait la fontaine de Barenton dans laquelle Merlin l’Enchanteur venait puiser des gobelets d’eau pure.

Méditer sous cet arbre: saura regonfler les esprits lassés des multiples épreuves de l’existence.


L’érable est connu pour soutenir les traitements contre l’asthénie, les affections pulmonaires, les rhumatismes, et pour redonner du tonus aux convalescents, car son énergie est puissante et dynamique.

Le sirop d’érable est un excellent reconstituant.


L’eucalyptus


Symbolique:Purification


On brûle ses feuilles dans les pièces afin d’en chasser les mauvais esprits ou les miasmes et puantes odeurs.


Méditer sous cet arbre, sous son ombrage, à l’abri de sa splendide puissance, de ses feuilles pointues, en humant son fort parfum, et on se laissera pénétrer par son énergie (qui chassera les stress et soucis de la vie quotidienne).
Dans le langage floral:

L’eucalyptus est connu pour combattre les affections pulmonaires, les problèmes des voies respiratoires, les migraines et les rhumatismes, les brûlures.



Le hêtre


Le hêtre symbolise la confiance, la patience et la douceur, une forte vitalité empreinte cependant de raffinement, de joie et de féminité


Il représente la connaissance écrite, symbolisée par des signes.

Le mot anglais book vient d’un mot gothique signifiant lettre, rattaché au mot beech, hêtre, dont on se servait pour faire les tablettes à écrire. (Hêtre était ainsi un synonyme de littérature)


Le hêtre aide à se voir plus positivement et à trouver de la confiance ,il limite la perméabilité aux émotions des autres et apporte le calme nécessaire pour aborder le tourbillon de la vie.Il apporte la sérénité et la patience.


Les fleurs du hêtre désignent la prospérité et le succès en société.



La créosote, un goudron qui provient de son bois, découvert en 1832 par Reichenbach et qui est connu comme un antiseptique puissant.


Le hêtre est connu pour ses vertus contre les affections pulmonaires, les fièvres, les rhumatismes, le paludisme et les parasites intestinaux, et pour soutenir les traitements contre les dermatoses et la tuberculose.


L’if


Symbolique:l’éternité et la continuité des cycles de vie


Longtemps utilisé pour fabriquer des arcs, des flèches, des lances et des boucliers.

Nos ancêtres s’en servaient dans la confection des massues et des fléaux d’arme, tandis que les druides taillaient leurs baguettes dans ses branches.

C’est sur son bois que l’on inscrivait les oghams (runes), tandis que l’on empoisonnait les pointes de flèches avec sa sève.


C’était l’un des cinq arbres magiques de l’ancienne Irlande.


L’If de Ross était un arbre merveilleux dont les fruits donnaient la Connaissance à tous ceux qui en mangeaient, après une quête aussi longue que périlleuse telle celle des chevaliers de la Table Ronde…


Méditer sous cet arbre: apporte la sérénité et l’acceptation des grands cycles de vie et de mort.


Les fleurs de l’if désignent la tristesse terrestre,donc passagère, mais aussi l’espérance de la vie qui ne s’interrompt jamais.


L’if est surtout connu pour ses vertus diurétiques et astringentes mais sa sève et ses fruits sont toxiques.


Le noisetier

La noisette symbolise la sagesse c’est pourquoi le noisetier est associé au puits et à un enseignement caché, difficile d’accès.

C’est le bois des baguettes magiques


Si l’on dort sous ses branches, il arrive que l’on fasse des rêves prophétiques.

C’est pour cela que les sourciers se servent de ses branches comme baguettes pour découvrir des sources cachées sous la terre.


Le noisetier est associé aux puits et est souvent planté non loin d’eux, afin d’en assurer la protection.


Le noisetier est le gardien de la source des sciences.


Les licornes et les fées, initiatrices de l’enseignement chamanique, se cachent dans ses branches.

Le noisetier était l’un des sept arbres sacrés du bosquet des druides.



La méditation près d’un noisetier portera sur la connaissance et le savoir, l’expérience dont on tire des fruits, et la manière dont on doit s’ouvrir afin de recevoir de nouvelles connaissances.

Les fleurs du noisetier désignent le désir et la capacité de réconciliation.


Le noisetier est connu pour ses vertus dépuratives, diurétiques, antihémorragiques, astringentes, cicatrisantes et fébrifuges.

Il est aussi utilisé pour soutenir les traitements de beauté, et lutter contre la dermatose, les calculs urinaires, la sénescence, les ulcères et les varices, pour chasser les parasites intestinaux et équilibrer les menus des diabétiques.

Le pommier


-il aide à acquérir l’Immortalité,la fécondité,la beauté
-il améliore les Connaissances
-il procure la Sagesse

Les licornes se reposent et se réfugient sous ses branches.



Méditer sous cet arbre:.Apporte la sagesse.

Il symbolise l’amour et la perfection, le lien permanent qui unit l’homme à la nature


« Manger une pomme par jour préserve de la maladie »


Vieux dicton qui montre que depuis trés longtemps la Pomme est considéré comme un fortifiant et un reméde préventif.


Le pommier est connu pour ses vertus diurétiques, antigrippales et dépuratives. Il est utilisé pour soutenir les traitements contre l’anémie, le diabète, l’infarctus du myocarde, le cholestérol, l’hypertension et l’asthénie, les maux de foie et d’estomac, pour soulager les douleurs articulaires, les insomnies et le surmenage.


Il participe aussi aux soins de beauté, de la peau et du visage.

Le sapin


Symbolique:Un pont entre ciel et terre.Il exprime la fluidité du lien qui relie le haut et le bas, le spirituel et le matériel, l’esprit et la matière.


C’est le symbole de l’espoir toujours renouvelé des forces de lumière sur les ténèbres, et de la vie sur la mort.

De nos jours,au solstice d’hiver, le sapin de Noël est devenu symbole de don et générosité



Méditer sous cet arbre: Cet arbre toujours vert est un messager qui nous encourage à poursuivre notre chemin, à supporter les problèmes de l’existence comme ses branches supportent le poids glacé de la neige.

Le sapin porte en lui l’énergie de la résistance, et la lumière de l’espérance, qu’il donne à celui qui sait les capter.


Les fleurs du sapin désignent l’élévation d’esprit, l’idéal spirituel.


La première qualité du sapin est la fluidité.Il aide à libérer la respiration et à lever les blocages qui proviennent d’une mauvaise circulation de l’énergie ou du sang dans le corps.


Vertus toniques, diurétiques et cicatrisantes. Il est utilisé aussi pour soutenir les traitements contre les durillons et les verrues, et pour accélérer la cicatrisation des plaies.


La résine très estimée a de nombreux pouvoirs (contre l’asthme, la bronchite et la toux notamment).

Le saule


Symbolique:


Le rituel magique légendaire:en jetant une croix faite de deux brindilles de saule dans une source sacrée on connaissait l’heure de sa mort.


Si la croix flottait, c’était la mort dans les mois à venir, par contre elle s’annonçait d’autant plus lointaine que la croix coulait rapidement vers le fond.
Méditer sous cet arbre:



Vertus médicinales:L’aspirine(l’acide salicylique est tirée du saule qui posséde lui aussi de trés nombreuses vertus):
-contre les rhumatismes(saule blanc).
-contre le pyrosis,les aigreurs d’estomac,les intoxications alimentaires(écorce).
-contre les douleurs arthritiques et les cors.
-contre l’insomnie nerveuse (feuilles).

Le tilleul


Arbre protecteur,symbole d’amitié et de fidélité mais aussi d’amour conjugal.


Celui qui porte un sachet contenant son écorce broyée était à l’abri des chutes, blessures, insolations, intoxications et en général de tous dangers corporels…


:Employé pendant des siècles contre les affections de la peau, les maladies épidémiques, la paralysie, les vertiges et les œdèmes.

Sa deuxième écorce guérit les ophtalmies et son ombre serait très bénéfique aux épileptiques.

Ses fleurs ont des propriétés adoucissantes reconnues (tisane).

Vous pouvez me laisser un commentaire sur ce blog ou la page Facebook

A très bientôt pour un nouvel article

Inès

.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

X